Indonésie

Indonésie

Publié le 26/04/2018
Indonésie Indonésie

Le gamelan est un ensemble instrumental traditionnel caractéristique des musiques javanaise et sundanaise. Par extension, on utilise également le mot pour désigner l'orchestre balinais, qu'on appelle en fait gong (par métonymie à partir du nom de l'instrument).

Le gamelan est composé essentiellement de percussions : gongs, cymbales, métallophones de différents types (saron, peking, demung, slentem, gender), xylophones (gambang), tambours de divers types (ciblon, kendang), auxquels peuvent s'ajouter des instruments à cordes, soit frottées comme le rebab (une vièle à pique), soit pincées comme le kacapi (sorte de cithare), et à vent comme la flûte suling et le chant — féminin et masculin.
Les différents tambours sont en peau de buffle et donnent le tempo ainsi que l'intensité du jeu musical. Le joueur du kendang principal est le véritable chef d'orchestre. Lorsque le gamelan accompagne une danse, un dialogue s'installe entre le joueur de tambour et la danseuse ou le danseur. À ce moment-là, c'est plutôt la danseuse (ou le danseur) qui devient chef d'orchestre. Il en va de même lorsque le gamelan accompagne un wayang kulit (théâtre d'ombres).
Certains auteurs considèrent que le gamelan ne constitue en réalité qu'un seul instrument, à l'instar du xylophone ou des phonolithes. Effectivement, les joueurs de gamelan ne prennent pas leurs instruments à la maison afin de travailler leur technique comme le ferait un violoniste ou un trompettiste. Ici l'apprentissage se fait en commun et dès le plus jeune âge.

Le gamelan munggang du kraton(palais royal) de Surakarta , La musique de gamelan est cyclique, un cycle complet commence et se termine par le gong ageng, instrument fondamental de cette musique.
Le groupe E-Gamelanku a été créé en 2009.
C'est un groupe d'interprètes de gamelan (musique traditionnelle javanaise) et de danses de l'Université de Dian Nuswantoro, Semarang, Java Est,
Avec le financement d'une subvention nationale de compétition prioritaire intitulée Javanais
Gamelan Design vers les industries créatives modernes ainsi que l'apprentissage des médias dans le
Cadre d'excellence locale à l'ère mondiale. E-Gamelan est l'un des résultats autres que la publication, la propriété intellectuelle et les livres et la construction communautaire. Le manque d'appréciation de la jeune génération de la nation indonésienne envers l'art de gamelan est devenu une préoccupation que le développement de la musique en Occident a commencé à se tourner vers la région de l'Est, ainsi que l'Etat malaisien fait de l'art du gamelan un art adi luhung qui est toujours affiché lorsqu'il y a des invités d'état. L'activité de drumming gamelan art dépend sur la disponibilité des médias pédagogiques. Cette culture et Performance a été récompensée par une bourse d'art et a été joué à CYCU Taiwan en juin 2010 et en juillet 2010 à Singapour.